Référencement : 4 façons de mesurer vos performances

21 février 2013

Voilà une traduction de l’article « Forget Rankings: Here Are SEO Metrics That Matter » du blog Search Engine Watch.

  • Le paysage du référencement a énormément changé ces dernières années. Les changements se sont d’ailleurs de plus en plus accélérés ces deux dernières années grâce entre autres à Pingouin et Panda.
  • Maintenant lorsque vous réalisez une recherche sur Google, le résultat de recherche est personnalisé suivant : votre localisation, les recherches faites par vos amis, vos actions sur les réseaux sociaux, et même votre historique de navigation. Voilà des résultats sur mesure pour vos recherches web !
  • Maintenant, prenons le problème à l’envers et positionnons nous en tant qu’expert SEO : chaque individu est différent et recherche donc des requêtes différentes pour trouver un même produit. De plus chaque individu a un historique de navigation différent etc… Vous, expert référencement ne pouvez donc pas adapter votre référencement naturel à chaque profil d’internaute.
performance référencement
  • Voilà ci-dessous 4 façon de mesurer votre pertinence par rapport aux requêtes des internautes.

1. Le ranking moyen

  • Google essaye par tous les moyens de donner à l’utilisateur final (l’internaute) les meilleurs résultats possibles dans ses résultats de recherche naturels, c’est-à-dire les résultats les plus pertinents par rapport à ce qu’il recherche.
  • Le ranking moyen vous permet de juger le poids moyen de votre site par rapport aux nombres de liens poiNtants vers votre boutique e-commerce.
  • Nous commençons avec ce premier taux car quoi qu’il en soit, vos clients voudront toujours voir leur ranking moyen même si cela ne veut pas forcément dire grand-chose. En premier lieu, donnez-leur donc un compte rendu des performances de leur site internet et de leurs pages web. Ils seront rassurés.
Sur le même sujet :   Revue de Presse Août 2009

2. Le nombre d’impressions

  • Qui s’intéresse à combien de fois votre site apparaît sur une requête donnée ? Ce que vous voulez, c’est de l’action, des personnes qui cliquent sur votre site et visitent vos pages !
  • Ce que vous souhaitez maintenant savoir c’est si votre page apparaît sur les mots clefs que vous aurez déterminé dans votre stratégie SEO. Et vous souhaitez surtout savoir où est ce qu’elle apparaît (quelle positionnement sur Google).
  • Par exemple, si vous réalisez une requête non personnalisée sur Google pour « Search Engine Watch », voilà ce que vous allez obtenir :

 SEO

 

  • Gogle donne 7 URLs possibles mais elles ne comptent pas comme 7 impressions séparées. Ce que vous voyez ci-dessus compte comme une seule impression.
  • Voilà donc le piège! Il vous faudra donc faire des ajustements dans vos comptes rendus SEO.

3. Le nombre de visiteurs

  • Ensuite, donnez une importance particulière à l’évolution du nombre de visiteurs de votre site web. Vous pouvez récolter ces données grâce à Google Analytics.
  • La courbe du nombre de visites doit aller en augmentant. La simplicité de l’analyse de ce facteur est déconcertante. Si votre courbe augmente, vous réussissez. Si votre courbe diminue, vous êtes en train de subir un échec.
  • Il est à noter que vous devez séparer les visiteurs nouveaux des visiteurs qui sont déjà venus sur votre site web.
  • En effet, cela n’aura pas la même signification. Des visites répétées montrent que votre clientèle est fidèle. Par contre, si votre ratio est composé principalement de visiteurs uniques, peut être que vous fournissez de bons titres et que vous attirez le consommateur mais que votre contenu n’est pas assez développé.
Sur le même sujet :   3, 2, 1...Paramétrez Google Adwords sans crainte !

4. Le taux de conversion

  • Une conversion correspond à une transaction (un achat) réalisé avec succès. Cela peut également correspondre à tout autre objectif que vous aurez auparavant paramétré dans Google Analytics. Par exemple, il peut s’agir d’une inscription à une newsletter ou bien de remplir un formulaire.
  • Cet aspect montrera à vos clients comment les impressions se transforment en acte d’achat. C’est aussi un moyen d’évaluer vos mots-clefs : ceux qui ne font pas vendre sont peut-être à repenser ou à mettre de côté.
  • Le ration à utiliser ici est : impressions / conversions

Conclusion

  • Ainsi, en webmarketing comme partout ailleurs, il est important de mesurer les résultats obtenus. En SEO, cela est d’autant plus vrai que le paysage change de manière presque quotidienne.
  • Vous devez donc par le biais de ratios et d’outils d’analyse valider votre travail et voir de ce fait les évolutions de votre stratégie SEO. Par la suite, vous devez faire en sorte de transmettre vos résultats à vos clients pour qu’ils comprennent l’importance de votre travail.
  • Ainsi, vous pouvez montrer que le ranking n’est pas la seule chose qui compte, ou même le facteur le plus important. Le taux de conversion est ce qui compte. Et vous savez comment augmenter ce fameux taux ! Votre référencement naturel joue un rôle considérable